Le Piano

L'instrument que nous connaissons actuellement se trouve principalement sous deux formes : le piano à queue (où les cordes sont posées à l'horizontale) et le piano droit (cordes à la verticale).

 

Le piano à queue a une meilleure sonorité et se trouve privilégié pour les concerts.

Le piano droit procure un gain de place évident pour le placer dans un appartement contre un mur.

S'il n'est pas le seul instrument à cordes, c'est l'un des seuls à avoir un système mécanique de cordes frappées, par des marteaux en feutre, placés au bout de la mécanique de chaque touche.

Voici une vidéo de la structure du piano

 

Cet instrument a été créé sous le nom de "piano-forte" au XVIIIe siècle pour pallier aux défauts du clavecin notamment : il est capable de faire des nuances et donc de jouer Piano ou Forte, ce qui n'est pas possible sur le clavecin, avec son système de cordes pincées.

Voici une vidéo du fonctionnement d'une touche de piano (avec l'accent canadien).

Si les premiers instruments de ce type ont été décrits dès 1711 par Scipione Maffei, il faut attendre leur construction par Bartolomeo Cristofori à Florence pour en connaître le son.

Il ne reste que trois instruments dans le monde de ce facteur de piano.

Il existe une version étrange : le piano-pédalier.

Présentation avec ces deux vidéos

 

 

En 1470, Leonard de Vinci imagine un instrument atypique, la Viola Organista.

Les cordes sont frottées par des roues et donnent l'impression d'un orchestre à cordes.

 

Le synthétiseur, ou piano électronique, est un instrument qui produit des sons de synthèse et permet de proposer des sons inattendus au clavier.

 

Impossible manquer cet instrument virtuose utilisé chez les tziganes et dans l'Europe de l'Est : le Cymbalum

 

Dès la période classique, Mozart est friand du piano.

Ce Rondo alla Turca est célèbre !

 

A l'époque romantique, de nombreux compositeurs et pianistes écrivent un répertoire immense pour le piano.

Voici par exemple ce Nocturne de Frédéric Chopin, compositeur franco-polonais.

 

D'autres styles apparaissent, notamment le Ragtime avec Scott Joplin

Son fameux "The Entertainer"

 

Avec le jazz, le piano prend une part importante dans la polyphonie d'accompagnement et dans les chorus (improvisations).

Ici le "Take Five" de Dave Brubeck.

 

Avec Michel Legrand, nous avons une synthèse de jazz et de musiques de films.

Ecoutez bien les changements de style décidés au fil de la prestation sur scène de la musique "Les Demoiselles de Rochefort"